Sky, de case97, publié sous licence Creative Commons by-nc-nd 2.0.

Cela fait maintenant dix ans que je publie mes cours sur la forge logicielle Framagit, gérée par l'association Framasoft. J'aurais préféré les héberger sur un outil fourni par mon employeur, mais l'Éducation nationale ne proposait rien de tel à l'époque. C'est maintenant différent avec le lancement de la Forge des Communs Numériques Éducatifs à la fin du mois de mars dernier.

En attendant que je migre l'ensemble de mes dépôts de mon compte Framagit vers celui de la forge, voici un tutoriel en trois partie (plus cette introduction) pour utiliser la Forge.

C'est quoi, la Forge des Communs Numériques Éducatifs ?

Cela fait plus de cinquante ans que les informaticiens utilisent des logiciels de gestion de version, qui permettent de garder une trace de fichiers et de l'historique de leurs modifications (pour pouvoir par exemple annuler une modification et revenir en arrière) et de travailler de manière collaborative sur le même ensemble de fichiers (appelé dépôt). Le plus célèbre actuellement est probablement git.

Puis le web est arrivé, et plusieurs interfaces à ces systèmes de gestion version sont apparues, dont Github. Plusieurs logiciels libres similaires existent aussi, comme Gitlab, qui autorise non seulement l'utilisation de leur forge, mais aussi de créer sa propre forge, ce qu'a fait l'Éducation nationale avec la Forge des communs numériques éducatifs.

Cette forge est destinée à accueillir des communs, c'est-à-dire des ressources partagées.

Pourquoi héberger ses cours sur une forge ?

Utiliser git et la forge pour gérer ses fichiers de cours demande un peu d'apprentissage au début, mais a de nombreux avantages.

  • Synchronisation : Vous pouvez travailler sur votre ordinateur chez vous, ou sur votre clef USB au lycée, et fusionner les changements. Le logiciel git a été conçu pour permettre à de nombreu·se·s informaticien·ne·s de travailler en même temps sur les mêmes fichiers : il est dont parfait pour gérer le travail simultané sur différentes copies du dépôt (à la maison ou sur la clef USB).
  • Sauvegardes : Vous avez perdu votre clef USB dans le bus ? Pas de problème, tous vos fichiers sont synchronisés avec ceux de votre ordinateur à la maison, ou sur la forge.
  • Collaboration : Encore une fois, ces logiciels (git et gitlab) ont été conçus pour le travail collaboratif. À condition que chacun·e sache l'utiliser, c'est l'outil idéal pour travailler à plusieurs sur des fichiers.
  • Partage : Héberger son travail sur une forge permet à des collègues de l'adapter et l'utiliser dans leurs classes.

Pourquoi la forge plutôt qu'un autre service similaire ?

De nombreuses forges existent, mais celle des communs numériques éducatifs est à mon avis à privilégier pour plusieurs raisons.

  • Elle utilise Gitlab, un logiciel libre.
  • Elle est financée par l'Éducation nationale (donc pas besoin de payer de notre poche, ou d'utiliser un service tiers, donc payé par quelqu'un d'autre).
  • Elle est dédiée aux communs numériques, donc c'est le lieu privilégié pour les partager, au sein d'une communauté partageant ces valeurs.

Parenthèse Si mes cours ne sont pas hébergés sur cette forge, c'est parce que j'ai commencé à partager mes cours dix ans avant son apparition. Ils sont donc actuellement sur Framagit et, quand je trouverai le temps, je les migrerai peu à peu vers cette nouvelle forge.

Pourquoi rendre ses cours publics ?

Cette forge permet d'héberger des projets privés ou publics, mais je vous invite à le faire de manière publique, pour permettre à tou·te·s les collègues d'en profiter. J'ai expliqué il y a dix ans, lors de la création de ce site web, pourquoi je publiais mes cours sous licence libre, et cet article n'a pas pris une ride : Pourquoi je publie mes travaux sous licence libre.

Remarquons que si vous n'apposez de licence à vos fichiers, cela interdit de fait leur réutilisation (en droit d'auteur, à part quelques exceptions, tout est interdit par défaut, sauf ce qui est explicitement autorisé). Donc pensez à le faire ! J'y renviendrai dans la deuxième partie de ce tutoriel.

Suite du tutoriel

  1. Première partie : Comment accéder à la forge, créer et configurer son compte…
  2. Deuxième partie : Comment gérer ses fichiers : ajouter des fichiers, les modifier, synchroniser son ordinateur et sa clef USB…
  3. Troisième partie : Comment publier son travail pour permettre à tous et toutes d'en profiter.

Bonne lecture !

Brigit et Komit